Sites de rencontres et amours numériques

Publié le 1 Août 2019

Black Mirror Saison 4 (2017)

Black Mirror Saison 4 (2017)

Les rencontres amoureuses et les relations sexuelles semblent bouleversées par les évolutions numériques. Une enquête sociologique sur la drague en ligne permet de comprendre les nouveaux codes de l'amour moderne. 

 

Les sites et les applications de rencontres bénéficient d’une popularité grandissante. Ils redéfinissent les codes de l’amour moderne. Néanmoins, les sites de rencontres restent critiqués. Une multiplication des partenaires sexuels sur Internet aurait remplacé la singularité de la rencontre amoureuse. Ces sites auraient également imposé une rationalisation des relations intimes. Bref, ces nouveaux services auraient tué l’amour.

Les sites de rencontres sont sortis de la marginalité pour reconfigurer les relations humaines. Eva Illouz fustige la logique marchande qui s’étend à la sphère intime. La concurrence, le calcul et le marketing de soi imposent une rationalisation des comportements amoureux et sexuels. Cette thèse est parvenue à s’imposer dans les sciences sociales et les milieux intellectuels. Néanmoins, les normes sociales perdurent. L’idéal du couple reste incontournable. Ensuite, l’ordre moral perdure et la sexualité n’est pas plus libérée en passant par Internet.

Les sites et applications permettent surtout à la rencontre d’échapper aux réseaux de sociabilité. La relation amoureuse échappe au regard des amis, de la famille ou des collègues de travail. Les sites permettent une privatisation de la rencontre. La sociologue Marie Bergström observe ces évolutions dans Les nouvelles lois de l’amour.

 

                                

 

Popularité des sites de rencontres

 

Les sites et applications de rencontres s’inscrivent dans une longue histoire. Des agences matrimoniales au Minitel rose, les rencontres médiatisées existent depuis le XIXsiècle. L’exode rural éloigne la jeunesse du village et de la famille. Les couples ne sont plus formés par les parents. Les individus se rencontrent dans les sorties, les soirées entre amis, sur les lieux de travail ou d’études. La culture populaire valorise une représentation de l’amour qui repose sur une rencontre spontanée et aléatoire.

Les premiers sites de rencontres émergent en 1997. Meetic est créé en 2002 et d’autres acteurs se lancent dans le secteur des rencontres en ligne. Les applications se développent avec les smartphones. En 2009, Grindr est lancé à destination d’hommes gays. Puis, Tinder apparaît en 2012. Ces applications apportent la nouveauté de la géolocalisation.

La formation des couples devient plus tardive. Une « jeunesse sexuelle » repose sur un usage récréatif des applications de rencontres qui correspond à une période de découverte et d’expérimentation. « Dissociées des réseaux sociaux, elles permettent de s’exercer au jeu de la séduction et de vivre de nouvelles expériences sans devoir en répondre devant son entourage », observe Marie Bergström.

 

Les jeunes sont des grands utilisateurs des sites de rencontres, notamment en raison de leur familiarité avec l’univers numérique. Les jeunes évoquent la dimension divertissante de la séduction, qui ne débouche pas vers des relations sexuelles ni même une rencontre physique. Les utilisatrices peuvent voir dans la séduction en ligne une manière de tester leur attractivité, sans pourtant engager une suite. Les hommes testent davantage leur capacité de séduction à travers une rencontre réelle.

Après une rupture ou une déception amoureuse, de nouvelles rencontres doivent permettre de « passer à autre chose ». Entre 20 et 34 ans, les personnes sont les plus nombreuses à avoir connu un partenaire sexuel à travers Internet. « A ces âges, non seulement les célibataires sont nombreux, mais femmes comme hommes cherchent souvent à diversifier les expériences », décrit Marie Bergström. Les femmes, qui font traditionnellement l’objet d’un contrôle plus fort, peuvent désormais connaître la sexualité non conjugale et vivre des expériences multiples.

A l’approche de la trentaine, l’usage des sites de rencontres devient plus volontariste. Le couple reste l’objectif et le projet de vie. La norme conjugale peut même devenir oppressante, notamment pour les femmes. Ensuite, les occasions de rencontres et les cercles de sociabilité se réduisent. Les amis sont en couple et ne peuvent plus accompagner dans les bars et lieux de rencontres. Les sites de rencontres révèlent différents usages qui sont donc loin de se réduire à une « hyper-sexualisation » de la vie intime. Même si de nouvelles normes apparaissent comme « profiter de sa jeunesse » ou « se prendre en charge » après une rupture.

 

                                  L'amour extra-large - 4

 

Homogamie et ségrégation sociale

 

Les théories sociologiques d’une « moyennisation » restent peu observables dans la réalité. Les frontières sociales se sont déplacées, sans pour autant disparaître. Internet n’est pas une grande ouverture du champ des possibles. Les sites de rencontres ne permettent pas de sortir de l’homogamie. Les partenaires sont issus des mêmes milieux sociaux. L’évaluation des « profils d’utilisateur », l’échange écrit et la rencontre physique deviennent les étapes indispensables. A chacun de ces moments interviennent des jugements et des mécanismes de sélection, à partir de critères différents selon les classes sociales.

Dès la photo de profil, les utilisateurs doivent rentrer dans le cadre de la normalité et du conformisme. Le profil doit correspondre à des codes sociaux. Des esthétiques divergentes reflètent des espaces et des conditions de vie différentes. Les classes populaires privilégient les selfies depuis leur domicile. Les classes favorisées se mettent en scène dans une activité, au café, en vacances ou avec un instrument de musique. Ces grands efforts visent à produire des effets de spontanéité. Les textes écrits reflètent également les clivages sociaux. Références culturelles et jeux de mots révèlent que les classes supérieures veulent se distinguer de la masse des inscrits. Le choix des profils impose un tri et une rationalisation de la rencontre.

 

La séduction passe par l’écrit, sur un registre plus intellectuel que sensoriel. Les premières questions portent sur les études et le travail mais aussi sur les loisirs, les passions, les goûts musicaux, cinématographiques ou littéraires. L’humour joue un rôle central pour créer une connivence. Les utilisateurs insistent sur l’importance de la dérision, de l’ironie et des plaisanteries. Les références partagées pour saisir le sens d’une blague restent éminemment sociales. Les pratiques de disqualification visent les personnes issues d’un milieu plus modeste. Le mépris de classe pour les personnes qui commettent des fautes d’orthographe reste révélateur.

Les pratiques de séduction révèlent également des clivages sociaux. « Alors que, dans les classes populaires, la séduction correspond à une explicitation de son intérêt pour l’autre, les classes moyennes et supérieures témoignent, à l’opposé, d’un rituel de séduction valorisant l’ambiguïté des intentions », observe Marie Bergström. La séduction subtile reste valorisée par les classes supérieures. Les classes populaires peuvent faire des rencontres dans l’espace public tandis que les classes supérieures privilégient les soirées entre amis. La séduction se fait donc sous le contrôle de l’entourage et se révèle alors moins directe. Ensuite, les classes supérieures aiment être reconnues pour leur activité professionnelle et leur statut social. Les sites « pour célibataires exigeants » masquent mal la ségrégation sociale pratiquée par la bourgeoisie.

L’âge reste aussi déterminant. Les jeunes hommes sont bien souvent rejetés par les femmes de leur âge. Elles recherchent des hommes matures de plus de 25 ans. En revanche, après 40 ans, ce sont les femmes qui sont désavantagées. Les célibataires avec enfants sont très souvent des femmes. Elles ont alors plus de difficultés à se remettre en couple. Ce sont alors les hommes de plus de 40 ans qui recherchent des femmes plus jeunes.

 

Un couple dans un lit (image extraite de la série Black Mirror)  

 

Sexualité à l’ère numérique

 

Une critique moraliste et puritaine estime que les sites de rencontres favorisent la banalisation du sexe. Mais c’est surtout la discrétion de la relation, en dehors du contrôle des proches, qui libère les individus. « A l’abri des regards environnants, les rencontres sur Internet portent moins à conséquence et facilitent ainsi les rencontres éphémères », analyse Marie Bergström. C’est la privatisation de la rencontre qui explique les changements dans la sexualité.

Les rencontres à travers Internet débouchent rapidement sur des relations sexuelles. Ce qui semble lié à la clarté des intentions. Au travail ou dans une soirée entre amis, il semble difficile de distinguer les conversations banales de celles mues par une intention affective ou sexuelle. De plus, les individus ne savent pas si l’autre personne est également célibataire. Il s’agit alors de tâter le terrain pour s’assurer que le désir et les intentions sont réciproques. Le temps de rapprochement devient alors plus long.

Les rencontres sur le lieu de travail peuvent avoir des conséquences désagréables, surtout lorsque la relation échoue. « Cloisonnés par rapport aux contextes de sociabilité, les relations nouées sur les services de rencontres portent moins à conséquences et exposent moins les partenaires devant leurs réseaux sociaux », constate Marie Bergström. Les homosexuels se tournent vers des sites de rencontres, ce qui permet d’échapper à l’homophobie et de s’assurer que la personne convoitée partage la même orientation sexuelle. Les femmes peuvent également avoir des relations sexuelles de manière plus discrète, sans mettre en jeu leur réputation. Les rencontres à l’abri des regards permettent d’échapper, de manière temporaire, à la morale sexuelle.

 

La séduction hétérosexuelle reste très codée. Le dimension sexuelle reste implicite et ne doit pas être abordée frontalement, mais avec des allusions et des sous-entendus. Cette injonction puritaine pèse sur les femmes, mais aussi sur les hommes. Il existe une vision différentialiste de la sexualité des hommes et des femmes qui sont considérées comme des sujets amoureux et non comme des sujets sexuels. Mais si des hommes adoptent une posture explicitement sexuelle dans leur profil, ils rebutent les utilisatrices.

La norme de la réserve féminine reste centrale. Ce sont les hommes qui doivent prendre toutes les initiatives. Lorsqu’une femme devient audacieuse et propose une relation sexuelle, c’est l’homme qui est déstabilisé. « Contrairement à une idée courante, l’invite sexuelle, lorsqu’elle émane des femmes, ne trouve donc pas nécessairement réponse », observe Marie Bergström. Une femme doit apparaître « normale » et respectable pour être prise au sérieux. Les sites de rencontres restent conformes à la répartition des rôles selon le genre.

Les violences faites aux femmes sont rappelées sur les sites de rencontres. C’est une nouvelle injonction à la réserve sexuelle. C’est aussi une manière de conforter les rôles de genre. Les femmes sont des victimes fragiles tandis que les hommes doivent se montrer protecteurs. « Ainsi, la menace de la violence – menace effective mais aussi menace mise en scène – participe au contrôle social de la sexualité des femmes », analyse Marie Bergström. Ce qui permet d’interdire une éventuelle banalisation du sexe sur Internet.

Internet ne débouche pas vers une sexualité débridée. Le sociologue Michel Bozon observe que « les normes en matière de sexualité se sont mises à proliférer plutôt qu’à faire défaut ». L’école, les médias et le monde de la santé continuent de défendre la morale sexuelle. Mais cette imposition devient plus diffuse. Plutôt que des interdits, ce sont des appels à la responsabilité des individus. « Au contrôle vertical s’est donc substitué un contrôle horizontal de la sexualité, mais aussi une plus forte intériorisation des attentes sociales », décrit Marie Bergström.

 

Master of None Review  

 

Sociologie des sites de rencontres

 

Marie Bergström propose une véritable analyse sociologique des sites de rencontres. Ce sujet très moderne fait couler beaucoup d’encre. Entre articles de magazines et essaies polémiques, l’amour à l’ère numérique reste un sujet majeur. Marie Bergström ne se contente pas de livrer des réflexions personnelles. Son livre repose sur une enquête sociologique à travers des questionnaires. Même si la sociologie reste limitée, surtout dans ce domaine. Les réponses aux questionnaires sur la sexualité restent peu fiables. Néanmoins, cette démarche empirique permet de mieux comprendre les enjeux et les évolutions de la société.

Marie Bergström attaque directement la thèse d’Eva Illouz qui dénonce une marchandisation de l’amour. Proche de l’Ecole de Francfort, cette sociologue privilégie un cadre d’analyse théorique plutôt qu’une observation de la réalité. Surtout, la critique de la marchandisation de la sexualité conserve quelques préjugés. Les sites de rencontres sont surtout décriés par les puritains qui dénoncent une sexualité débridée. Cette posture relève d’une défense de l’ordre moral plutôt que d’une observation de la réalité.

 

Si Marie Bergström démolit les préjugés élitistes et puritains, elle observe également les limites des sites de rencontres. Le conformisme social et l’homogamie perdurent. La drague en ligne est loin d’ouvrir toutes les possibilités. C’est un rituel en réalité très codifié. Des étapes successives doivent permettre d’évaluer l’autre personne.

Le critère de classe reste primordial. Les bourgeois n’envisagent pas de rencontrer des prolétaires. Marie Bergström s’appuie sur les théories de Pierre Bourdieu autour de la distinction culturelle. La bourgeoisie repose sur des codes sociaux très précis qui permettent de préserver un entre-soi.

Ensuite, Marie Bergström observe une codification morale. Loin d’une « hypersexualisation », les échanges sur Internet doivent rester subtils et prudes. Une certaine hypocrisie puritaine perdure. Les normes de genre et l’ordre moral sont loin de disparaître. Marie Bergström observe néanmoins une privatisation de la rencontre qui peut permettre de suspendre l’ordre moral de manière temporaire.

 

Le livre de Marie Bergström révèle les forces et les limites de cette sociologie spécialisée. Des enquêtes permettent de mieux comprendre un aspect précis de la réalité. Des observations empiriques peuvent permettre de balayer des lieux communs colportés par les médias. Néanmoins, il manque au livre de Marie Bergström un cadre d’analyse global. Il ne transparaît aucune véritable analyse des évolutions du patriarcat dans la société capitaliste.

Si Eva Illouz semble bien peu précise en ce qui concerne les sites de rencontres, elle a le mérite de proposer une réflexion globale sur l’amour moderne. Malgré ses préjugés moralistes, cette approche permet de sortir de la spécialisation sociologique. Marie Bergström évoque la diffusion de nouvelles normes qui remplacent les interdits de la répression sexuelle. Mais elle développe peu cet aspect qui pourrait permettre de comprendre les évolutions globales des relations humaines et sexuelles.

 

Source : Marie Bergström, Les nouvelles lois de l’amour. Sexualité, couple et rencontres au temps du numérique, La Découverte, 2019

 

Articles liés :

L'amour dans la modernité marchande

Sites de rencontres et misère sexuelle

Contrôle des corps et misère sexuelle 

Aliénation marchande et libération sexuelle  

Théorie critique et libération sexuelle   

 

Pour aller plus loin :

Vidéo : Marie Bergström, Rencontres en ligne, conférence mise en ligne par la Chaire UNESCO Santé Sexuelle & Droits Humains le 19 juin 2018 

Vidéo : émission Livres & Vous... Les nouvelles lois de l’amour, diffusée sur Public Sénat le 26 avril 2019 

Vidéo : Anatomie d'une rencontre en ligne, débat mis en ligne par sur le site de France Culture le 13 avril 2014

Radio : émissions avec Marie Bergström diffusée sur France Culture 

Radio : Peut-on vraiment trouver l'amour grâce aux applications et sites de rencontre ?, émission diffusée sur France Inter le 14 mars 2019 

Radio : Des petites annonces aux applications, l’essor du marché de la rencontre amoureuse, diffusée sur le site Là-bas si j'y suis le 19 avril 2019 

Radio : Les amoureux du numérique, diffusée sur RTS le 30 mars 2019

Radio : Anatomie d'une rencontre en ligne, diffusée sur RFI le 27 septembre 2014 

 

Maïa Mazaurette, Est-il encore acceptable de vouloir accumuler un "tableau de chasse" sexuel ?, publié dans le magazine GQ le 31 mai 2019 

L'amour à portée de clic, publié dans le journal Le Parisien le 3 février 2016

Anissa Boumediene, Drague, sexualité, couple... Comment les applis de rencontres affectent nos relations intimes, publié dans le journal 20 Minutes le 28 mars 2019 

Anaïs Moran , Marie Bergström : « Sur Tinder, les femmes aussi cherchent des relations pas prise de tête », publié dans le journal Libération le 15 mars 2019 

Annabelle Laurent, « Les sites de rencontres n'entraînent pas de banalisation sexuelle », publié dans le magazine Usbek & Rica le 7 avril 2019 

Vincent Glad, "Sur les sites de rencontre comme ailleurs, qui se ressemble s'assemble", publié dans le magazine Les Inrockuptibles le 7 octobre 2013 

Nicolas Journet, Rencontres en ligne, les codes de la séduction Questions à Marie Bergström, publié dans le magazine Sciences Humaines de juin 2019 

Alix Ratouis, « Avec les sites et les applis, la rencontre devient une affaire privée », publié dans le magazine Le Point le 16 mars 2019 

Nicolas Poinsot, Tinder, Meetic, Bumble: Tout ce que vous pensiez savoir sur l'amour 2.0 est faux !, publié sur le site du magazine Femina

Julien Duriez, « Les femmes âgées sont défavorisées sur le marché de l’amour en ligne », publié dans le journal La Croix le 25 juin 2019

Publié dans #Révolution sexuelle

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

herrera 06/08/2020 21:08

TEMOIGNAGE DE SATISFACTION AVANT PAYEMENT
Je ne saurais par où commencer car ce voyant est très différent des autres . J'ai contacté 4 voyants qui me disaient de payer avant de commencer et le seul qui a dit POSE TON PROBLEME ET LA SOLUTION SERA TROUVEE c'est le grand prêtre voyant AURORE . Pour mon histoire mon mari m'a quitté or on était ensemble depuis 3 ans sans aucune raison . J'ai contacté le grand voyant AURORE qui m'a dit la cause de cette séparation et je lui ai demandé COMMENT FAIRE ? . Il m'a dit qu'il va me revenir dans 7 jours . Je n'ose pas croire et EXACTEMENT le 7ème jour mon homme m'a contacté .
Il a aussi fait et mon commerce prospère .Il est pétri d'expériences. Je vous laisse son adresse de contact : auroretresor@outlook.fr

adrianne36000 06/04/2020 17:08

RETOUR AFFECTIF DE MON MARI AVEC DES PLEURES

Bonjour

Je me nomme Adriane ,suite au problème vue sur le site je viens pour intervenir et faire comprendre a toute personne ayant été déçue comme moi que rien est encore tard .Car quand on veux on peu ,après un moment de déception avec mon ex qui est actuellement redevenu l’élu de mon cœur j'ai du faire appelle a une maître marabout vaudou qui a vraiment fait un miracle dans ma vie .Il m'a permis de retrouver la paix du cœur en faisant revenir l'homme que j'ai toujours aimer .Alors ne guise de remerciement je voudrais lui rendre hommage et conseiller a toute personne ayant de problème a bien vouloir faire recours a ce homme car il est vraiment un envoyer pour résoudre tout genre de problème .
Il peut aussi vous aider sur un problème de couple, familial ou professionnel, une nouvelle orientation de votre vie.

Il peux vous aider pour la guérison de votre enfant , de votre vie , de votre maladies refusé a l'hôpital , ou vous êtes viré de votre boulot ou vous voulez qu'on vous aimes partout ou vous êtes.

Je me permet de vous laisser ces cordonnez : ali.marabout@live.fr ou alimarabout@live.fr

Je suis heureuse dans ma vie grâce a Mr Ali

Merci

adrianne36000 06/04/2020 17:07

RETOUR AFFECTIF DE MON MARI AVEC DES PLEURES

Bonjour

Je me nomme Adriane ,suite au problème vue sur le site je viens pour intervenir et faire comprendre a toute personne ayant été déçue comme moi que rien est encore tard .Car quand on veux on peu ,après un moment de déception avec mon ex qui est actuellement redevenu l’élu de mon cœur j'ai du faire appelle a une maître marabout vaudou qui a vraiment fait un miracle dans ma vie .Il m'a permis de retrouver la paix du cœur en faisant revenir l'homme que j'ai toujours aimer .Alors ne guise de remerciement je voudrais lui rendre hommage et conseiller a toute personne ayant de problème a bien vouloir faire recours a ce homme car il est vraiment un envoyer pour résoudre tout genre de problème .
Il peut aussi vous aider sur un problème de couple, familial ou professionnel, une nouvelle orientation de votre vie.

Il peux vous aider pour la guérison de votre enfant , de votre vie , de votre maladies refusé a l'hôpital , ou vous êtes viré de votre boulot ou vous voulez qu'on vous aimes partout ou vous êtes.

Je me permet de vous laisser ces cordonnez : ali.marabout@live.fr ou alimarabout@live.fr

Je suis heureuse dans ma vie grâce a Mr Ali

Merci

adrianne36000 06/04/2020 17:07

RETOUR AFFECTIF DE MON MARI AVEC DES PLEURES

Bonjour

Je me nomme Adriane ,suite au problème vue sur le site je viens pour intervenir et faire comprendre a toute personne ayant été déçue comme moi que rien est encore tard .Car quand on veux on peu ,après un moment de déception avec mon ex qui est actuellement redevenu l’élu de mon cœur j'ai du faire appelle a une maître marabout vaudou qui a vraiment fait un miracle dans ma vie .Il m'a permis de retrouver la paix du cœur en faisant revenir l'homme que j'ai toujours aimer .Alors ne guise de remerciement je voudrais lui rendre hommage et conseiller a toute personne ayant de problème a bien vouloir faire recours a ce homme car il est vraiment un envoyer pour résoudre tout genre de problème .
Il peut aussi vous aider sur un problème de couple, familial ou professionnel, une nouvelle orientation de votre vie.

Il peux vous aider pour la guérison de votre enfant , de votre vie , de votre maladies refusé a l'hôpital , ou vous êtes viré de votre boulot ou vous voulez qu'on vous aimes partout ou vous êtes.

Je me permet de vous laisser ces cordonnez : ali.marabout@live.fr ou alimarabout@live.fr

Je suis heureuse dans ma vie grâce a Mr Ali

Merci

Helene 05/04/2020 14:27

UN TEMOIGNAGE DU Retour de l’être aimé

Après une multitude de consultations de Marabouts ect…. je n’avais plus gout a la vie car je pensais que le monde etait tombé sur moi

Un jour j’ai décidé de ressayer a nouveau avec le maitre Gbedekpogbe car je lisais pleins de commentaires sur lui j’ai eu la chance d’obtenir des résultats -une efficacité sans faille ce que je n’avais trouver nul part ailleurs je vous remercie aujourd’hui j’ai retrouvé l’amour de celle qui un jour décida de mettre fin à notre relation et vie un parfait bonheur

- j exprime au maitre Gbedekpogbe tout mes remerciement et invite les personnes qui pourraient connaitre la même mésaventure que moi à lui faire confiance

Mille fois Merci je vous le dirais jamais assez maitre Gbedekpogbe , merci d’avoir fait de moi un homme heureux.

Médium, Voyant, Marabout sérieux , il vous aide à résoudre tous les problèmes auxquels vous ne trouvez pas de solution.

Remarquable spécialiste du retour de l’être aimé, il vous fait revenir définitivement l’élu de votre cœur

Domaine de L'amour Sentimental :

Le Retour Affectif - Le Retour D'Affection

Amour Perdu , Récupérer son Ex - l’Être Aimé - l’Âme Sœur , Se faire Aimé d'une Personne , Attirer une Personne (Homme/Femme) par un Sortilège d'amour ou Sort ,

L'Envoûtement Amoureux/L'entente Sexuel sur une Personne , Blocages Sentiments Amoureux Perdu , Sauvez/Protéger Son Couple , Annulé une Rupture/Séparation ,

Éloignement Rivalité/Jalousie ; Fidélité.

n’hésitez pas a lui confier vos problémes,et comme moi soyez heureuses et heureux.

Je vous laisse son contact

Email D'urgence : maitregbedekpogbe@live.fr

Telephone 24H/24 : 0022 996 141 415

WhatSapp : +22 996 141 415

Viber : +22 996 141 415

Imo : +22 996 141 415

Site Web : https://maitre-marabout-medium-voyant-gbedekpogbe-58.webself.net/accueil

Merci