Révo Cul dans la Chine Pop

Publié le 17 Août 2011

la dialectique peut elle casser des briques-220x300
 
Présentation du film qui illustre la conception situationniste du cinéma et de la créativité.
 
Le premier film asiatique diffusé en France, en 1973, mêle propagande politique et humour. La dialectique peut-elle casser des briques ? détourne un film de série Z en conservant les images originales mais en changeant la bande sonore. Les images évoquent une Chine quasi médiévale tandis que la bande sonore se réfère au Paris militant des années 1968. Les dialogues savoureux sont truffés de références situationnistes à la culture des années 1960 et 1970.
Les enfants discutent de leurs lectures de Sade et Wilhelm Reich dans la Chine dirigée par des bureaucrates léninistes qui exploitent les prolétaires. En dehors des maoïstes, des trotskystes, de l'UNEF (avec ses "gueules de Péninou") et de l'idéologie réformiste, les grandes figures de la gauche militante et culturelle des années 1970 sont également tournées en dérision : Le Nouvel Observateur, le PSU, Lacan, Foucault. Les références au grandes révoltes historiques sont également nombreuses. La révolution sexuelle devient une perspective de lutte.
L'humour et la dérision sont des armes efficaces contre tous les pouvoirs mais aussi pour ridiculiser le militantisme syndical et gauchiste. 
 
Avec le discours révolutionnaire qui ne jure que par la subjectivité radicale, la conception du film appparaît également comme un acte subversif. La pratique du détournement s'inscrit dans une critique de l'art et du cinéma. Il est désormais possible de créer des films sans maîtriser les techniques de réalisation monopolisés par les cinéastes.
Qu'on se le dise: tous les films peuvent être détournés, tous les navets, les Varda, les Pasolini, les Caillac, les Godard, les Bergman, mais aussi les bons westerns spaghettis, et tous les films publicitaires ! ", annonce une voix féminine au début du film. Tout le monde peut, à travers le détournement, créer un film avec peu de moyens. Les situationnistes renversent également la hiérarchie des valeurs dominantes puisqu'ils préfèrent les bons films de série B divertissants aux "films d'auteurs" et autres classiques ennuyeux qui incarnent la civilisation marchande. La lutte des classes doit déboucher vers un monde de jouissance.
 
Source: René Viénet, La dialectique peut-elle casser des briques ?, disponible sur le site UbuWeb
Sur le site Caméra au point, du secteur vidéo de la CNT
 
 

Articles liés :

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Rédigé par zones-subversives

Publié dans #Avant-gardes artistiques

Repost 0
Commenter cet article