Les insurgés du désir

Publié le 7 Août 2011

 Après ses travaux polémiques sur Sigmund Freud, Michel Onfray étudie ce qu'il nomme le "freudisme hérétique". Ce courant de pensée original ne se limite pas à l'oeuvre de Wilhelm Reich. Erich Fromm ou le trop méconnu Otto Gross s'inscrivent également dans la démarche thérapeutique de Freud tout en développant une pensé originale. Onfray distingue la pensée de Freud de celle des freudiens hérétiques, même si certains psychanalystes critiquent ce postulat. 

Pourtant les freudiens présentés par Onfray radicalisent les concepts de Freud et s'attachent essentiellement à la notion de pulsion de vie et de libido. Les individus ne doivent pas se contenter de vivre avec leurs frustrations et leurs névroses pour s'adapter à la société. Au contraire, les freudiens hérétiques dénoncent les institutions sociales qui répriment l'élan vital des individus. Ce courant de pensée relie l'émancipation individuelle et collective: la libération de l'individu passe par un changement de société. Ses thérapeutes originaux deviennent les théoriciens de la révolution sexuelle, du plaisir de vivre et influencent les mouvements contestataires des années 1968.
Des réserves sur le personnage et les positions politiques de Michel Onfray sont légitimes. Il se prononce notamment en faveur d'un capitalisme libertaire: ce qui suppose une exploitation anti-autoritaire et beaucoup d'imagination. Mais la démarche de l'éducation populaire pour diffuser le savoir semble essentielle. Surtout lorsqu'il s'agit de faire découvrir les pensées originales et critiques de Gross, Reich et Fromm.

Pour découvrir les conférences sur les freudismes hérétiques

Articles liés:

Rédigé par zones-subversives

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article